Bouvier Bernois : Caractéristiques, éducation, prix et santé

Bouvier Bernois : Caractéristiques, éducation, prix et santé

Créer le menu de mon compagnon

Le Bouvier Bernois – aussi connu comme le Bouvier de Berne ou Dürrbächler – est un grand chien aux allures de nounours géant, connu pour sa nature travailleuse, mais aussi son caractère amical et dépourvu de toute agressivité. Il s’agit donc d’un excellent chien de compagnie pour le foyer, aussi bien apprécié des enfants que des personnes âgées.

Les particularités physiques du Bouvier Bernois

Couleur : noir blanc et roux

Poil : long lisse

Catégorie : chien de race géante

Taille et poids (mâle) : entre 64 et 70 cm de 50 à 60 kg

Taille et poids (femelle) : entre 60 et 66 cm de 40 à 50 kg

Description physique

Le Bouvier de Berne est un magnifique chien de grande taille au corps puissant et musclé se caractérisant par un plastron blanc en forme de croix. Sa tête est massive avec des yeux bruns foncés et des oreilles tombantes en forme de V. Sa queue tombante également est noire et touffue.

Les origines et l’histoire du Bouvier Bernois

Les origines du Bouvier de Berne se trouvent sans surprise en Suisse. Descendant du Dogue Tibétain il s’agit d’une race de chien très ancienne puisqu’il servait de chien de garde aux légionnaires romains ! La race n’est cependant reconnue qu’en 1913 et se classe aujourd’hui en vingtième position du LOF (Livre des Origines Français).

La santé et l’alimentation du Bouvier Bernois

Combien de temps vit un Bouvier Bernois ?

Le Bouvier Bernois a une espérance de vie située entre 7 et 9 ans.

Quels sont les risques de santé auxquels il est exposé ?

Le Bouvier Bernois est un chien rustique qui souffre de peu de problèmes de santé. Il est toutefois vulnérable à la dysplasie de la hanche comme la plupart des animaux domestiques de son gabarit et peut souffrir de phénomènes de torsion d’estomac si ses repas ne sont pas suffisamment espacés par rapport à ses périodes d’activité physique.

Il est de plus sensible à la dysplasie coxo-fémorale et peut aussi être touché par quelques maladies génétiques. Il est donc important de bien choisir l’élevage où l’acheter et d’effectuer la radiographie de dépistage si elle n’a pas été effectuée par l’éleveur.

Quelle alimentation lui convient le mieux ?

Du fait de sa taille le Bouvier Bernois a des besoins nutritifs importants. La nourriture sèche sera généralement recommandée par le vétérinaire pour constituer la base du régime alimentaire canin. Plus facile à doser et à conserver que la nourriture humide ou que les rations ménagères les croquettes pour chien sont très accessible simples à doser et forment un aliment complet pouvant remplir tous les besoins nutritionnels de votre compagnon à quatre pattes. En effet la croquette pour chien va être source :

Pour toutes les races de chiens la qualité de la croquette est d’abord dépendante de sa teneur en viandes animales. Les gammes de croquettes premium auront un taux élevé de protéines dépassant les 30 %.

Toutefois essayez d’éviter les croquettes pour chien contenant trop de sucres et glucides difficiles à digérer pour les carnivores. Privilégiez plutôt les marques de croquettes contenant moins de 25 % de glucides

Les friandises pour chien peuvent également stimuler son côté joueur et devenir un outil éducatif intéressant.

N’hésitez pas à souscrire à notre abonnement mensuel pour des croquettes personnalisées afin de combler l’ensemble des besoins nutritionnels de votre Bouvier Bernois. La livraison se fait à domicile avec une petite surprise dans chaque colis qui fera le bonheur du principal intéressé !

Le comportement du Bouvier Bernois

Comment bien éduquer son Bouvier Bernois ?

Le Bouvier de Berne est doué d’une excellente mémoire facilitant grandement son éducation. Douceur et fermeté seront les maîtres mots de son apprentissage en évitant toute forme de brutalité. En revanche il sera très réceptif aux compliments venant récompenser son désir d’apprendre. À l’adolescence il peut développer un caractère méfiant vis-à-vis des étrangers et aura alors besoin d’être rassuré.

À partir de deux mois vous pouvez commencer à verser de la nourriture solide dans la gamelle de votre Bouvier Bernois. Si vous avez recours aux croquettes pour chien n’oubliez pas de choisir une recette spécifiquement élaborée pour combler les besoins nutritionnels des chiots.

Quel est le caractère du Bouvier de Berne ?

Le Bouvier Bernois est un chien en quête constante d’affection ne faisant preuve d’aucune agressivité et aboyant très peu. Il fait preuve d’un caractère curieux bien qu’il puisse être assez froussard.

Comment se comporte-t-il avec les autres ?

Sa gentillesse naturelle peut lui donner un côté légèrement pot de colle cherchant constamment la présence de son maître. Il est dépourvu d’instinct de prédation et s’entendra donc très bien avec d’autres chiens et chats. Il peut se montrer méfiant vis-à-vis des inconnus même si n’attaquera jamais et que son tempérament doux reprendra vite le dessus – le rendant d’ailleurs impropre au rôle de chien de garde.

Quelles conditions de vie lui conviennent le mieux ?

Le Bouvier Bernois a besoin de se dépenser physiquement chaque jour pour pouvoir s’épanouir. Il peut s’adapter à la vie en appartement dès lors que lui sont proposées plusieurs sorties quotidiennes. En raison de son pelage épais il est également important de le garder à l’abri par temps de canicule –sa fourrure le protège en revanche très bien du froid.

Prix et entretien

Combien coûte un Bouvier Bernois ?

Le prix d’un Bouvier Bernois variera selon son âge son sexe et son pedigree. Un animal LOF c’est-à-dire inscrit au Livre des Origines Français sera vendu à un prix plus élevé. Généralement comptez sur un coût compris entre 1300 et 1900 €. Le budget mensuel d’entretien de votre chien devrait coûter environ 70 €.

Comment bien s’occuper de son Bouvier Bernois ?

Malgré son pelage long et épais un brossage hebdomadaire est suffisant pour garder sa robe en bon état.

Une attention particulière est requise pour l’entretien de ses oreilles pouvant facilement souffrir d’infections du fait de leur forme tombante.