-50% sur votre première commande !

Comment convaincre ses parents d’avoir un chien à la maison ?

Le chien est le troisième animal de compagnie le plus présent dans les familles françaises, après notre ami le chat et les poissons. En accueillir un chez soi est une décision importante, qui mérite de se renseigner sérieusement sur le sujet.

Introduction

Le chien est le troisième animal de compagnie le plus présent dans les familles françaises, après notre ami le chat et les poissons. En accueillir un chez soi est une décision importante, qui mérite de connaître les différents moyens d’adoption et manières de prendre soin de lui toute sa vie. Se renseigner au préalable vous permet également de mesurer votre capacité à l’entretenir et apprécier sa compagnie à sa juste valeur.

Dans cet article, nous allons aborder 5 arguments qui peuvent pousser des parents à refuser d’adopter un chien, et comment y répondre. Mais tout d’abord, un petit rappel s’impose pour que vous connaissiez votre sujet sur le bout des doigts :

Qu’est-ce qu’un chien apporte à sa famille et depuis quand ?

D’où vient cet animal hors pair et comment se sont tissés ces liens qui le rendent si proche de nous ? Le chien domestique descend d’un canidé sauvage préexistant. Parmi ses ascendants potentiels figurent le loup, le chacal et le coyote. Leur domestication date d’il y a environ 30 000 ans, quand les hommes étaient nomades. A cette époque, les chiens étaient notamment utilisés pour la chasse. On retrouve plusieurs foyers de domestication en Europe et en Asie. La domestication a entraîné une réduction de la taille, du crâne, du cerveau, de la mâchoire, du nombre de dents, une apparition des oreilles tombantes, du stop (angle entre le front et le museau), du museau court et des aboiements. Aujourd’hui, cette espèce est beaucoup plus proche de l’homme. Elle est bien souvent très attachée à ses propriétaires et apporte une atmosphère positive au sein des foyers.

Une étude australienne réalisée auprès de 3465 personnes en 2018 sur les avantages et les défis en matière de santé physique, mentale et psychosociale associés à la possession d’un chien a révélé les résultats suivants : parmi les avantages potentiels, les sondés s’attendent à une augmentation de la marche (89 %), du bonheur (89 %), de la compagnie (61 %) et à une diminution du stress (74 %) et de la solitude (61 %). Parmi les défis, ils s’attendent à une augmentation des responsabilités (64 %) et du travail en éducation canine (62 %).

« Où est-ce qu’on va le prendre ce chien ? En élevage ça coûte cher ! »

De nombreux lieux d’adoption existent et possèdent chacun leurs avantages et inconvénients. La plupart d’entre eux permettent de trouver le chien idéal pour votre famille tout en respectant votre budget. Préférez-vous un chiot issu d’un élevage, donner une deuxième chance à des animaux abandonnés ou plutôt chercher autour de chez vous si des particuliers souhaitent céder un animal ?

Les élevages

Il y a une prédominance de petits éleveurs/élevages familiaux en France. Un peu moins de 1000 grands éleveurs existent dans l’hexagone, proposant une trentaine de races, les principales vendues. Les conditions de vie de certains élevages peuvent respecter le bien-être des animaux à merveille, comme être désastreuses dans d’autres. Il faut alors visiter les élevages au préalable, se renseigner sur leur mode de travail, discuter avec des connaisseurs afin de déterminer si votre futur chien est né dans des conditions de vie règlementaires et idéales ou non. Les prix des chiens sont plus importants que dans les associations, mais souvent similaires aux animaleries.

Les associations

Entre la SPA, Gamelles sans frontières, Seconde chance, l’association Brigitte Bardot, vous avez le choix. Un nombre très important d’animaux présents au sein de ces refuges sont dans l’attente de pouvoir donner leur amour pour une autre famille. Les conditions de vie des chiens sont contrôlées par des vétérinaires et bénévoles au quotidien. La diversité de chiens est présente tant au niveau de l’âge qu’au niveau des races et croisements. Les tempéraments peuvent également être totalement différents. Certains chiens ont une histoire qui influence leur caractère, mais le temps joue un rôle bénéfique. En effet, le temps passé aux côtés de personnes qui lui apportent de l’amour peut souvent effacer les mauvais souvenirs.

Les prix sont bien souvent plus abordables, puisqu’ils comprennent en général les soins vétérinaires réalisés et un remboursement partiel de ce qui a été indispensable au chien au sein de l’association (croquettes, matériel…).

Chez Japhy, on attache beaucoup d’importance à l’adoption dans des associations/refuges, pour qu’un maximum de chiens puissent profiter de la vie qu’ils méritent vraiment. C’est pourquoi chaque mois, on offre 50kg de croquettes à Animaux Séniors, une association dédiée aux animaux âgés.

Les particuliers

Des propriétaires de chiens font parfois des portées, et peuvent alors s’improviser « éleveurs ». Les conditions de vie des chiots et de leurs parents sont, comme pour les élevages, plus ou moins correctes. De même, l’idéal est de visiter les lieux, de se renseigner sur les méthodes de suivi de la gestation des chiots, de la nourriture donnée, d’où viennent les parents…

« Un Terre-Neuve ? Trop encombrant. Un chihuahua ? On va pas l’écraser sans faire exprès ? »

Il existe 10 groupes de chiens, comprenant au total plus de 350 races, chacune ayant un caractère propre à elle. Il est primordial de se renseigner quant au comportement de la race ou du croisement qui vous intéresse si vous ne voulez pas pas vous retrouver avec une race hyperactive dans un appartement par exemple. D’autres races ont également des prédispositions à certaines pathologies, qui seront alors à traiter parfois durant quelques années. Les chiens croisés sont souvent plus « résistants » aux maladies que des races pures, mais cela ne garantit évidemment pas une bonne santé persistante.

« Je veux bien mais on ne roule pas sur l’or »

L’investissement financier se fait au cours des premières semaines qui suivent l’adoption principalement, avec l’achat de produits indispensables au chien tels qu’un coussin, des gamelles, de la nourriture, des jouets… Cependant, des sites internet dédiés aux articles pour animaux et des ventes d’occasion proposent des prix raisonnables.

un compromis entre rations de qualité et prix abordables. Un vétérinaire pourra vous renseigner quant aux caractéristiques que doit avoir le contenu de la gamelle de votre chien.

Le budget mensuel peut devenir élevé notamment à cause d’éventuels problèmes de santé. Pour remédier à cela, il est possible d’assurer votre animal dès son plus jeune âge. Une autre solution est d’emmener votre animal chaque année chez le vétérinaire pour ses visites vaccinales. Cela permet de faire un point sur son état de santé et prévenir certaines maladies. Observer quotidiennement votre compagnon révèlera en cas de maladie des signes cliniques discrets qui seront analysés ensuite par un vétérinaire assez tôt, avant que la maladie ne s’aggrave et soit difficile à traiter. Ici comme dans plein d’autres cas, mieux vaut prévenir que guérir !

« Et qui va s’en occuper quand on sera pas à la maison ? »

Il est tout à fait normal de ne pas savoir comment concilier votre emploi du temps et vous occuper de votre chien en répondant à ses besoins. Premièrement, privilégiez un chien adulte si aucun membre de la famille ne peut revenir en milieu de journée. En effet, un chiot a besoin d’être sorti toutes les 2 à 4 heures dans l’idéal.

Savoir gérer la solitude est indispensable pour le bien-être du chien qui reste seul quelques heures. Laisser des jouets à disposition ou des jeux fourrés avec de la nourriture est aussi une façon correcte d’occuper un chien. Promenez votre chien, en liberté idéalement et profitez du week-end pour organiser des balades sans laisse dans des lieux originaux. Et puis on ne sait jamais, pourquoi ne pas lui donner un compagnon de jeu ? Bon d’accord, d’accord, on s’enflamme peut-être un peu, un chien c’est déjà très bien…

« Je veux pouvoir profiter de mes vacances. Et si le lieu où on veut aller n’accepte pas les chiens ? »

Organiser un voyage, c’est également préparer les vacances de votre chien. Certains lieux de vacances acceptent avec plaisir les animaux, gratuitement ou non, comme des campings ou certains hôtels. Quand ce n’est pas possible, des systèmes de garde d’animaux existent et s’occupent de votre chien en votre absence. Vous avez le choix entre des « Petsitters » qui s’occuperont spécifiquement de votre animal (ce sont des professionnels ou des particuliers) et les chenils, au sein desquels les chiens sont souvent très nombreux et plus ou moins bien entretenus. La meilleure solution est de demander à l’avance à vos amis ou votre famille si certains sont disponibles. Ils seront probablement ravis de garder votre compagnon !

« Mignon peut-être, mais pour les dresser c’est tout une affaire ! »

Un chiot et un chien adulte n’auront bien souvent pas les mêmes besoins physiologiques, ni les mêmes comportements. Un jeune doit encore apprendre à être propre, calme lorsqu’il est seul, se sociabiliser avec les autres animaux et humains et ne plus mordiller par exemple. Un chien adulte, quant à lui, a parfois déjà appris la propreté et est plus ou moins sociabilisé.

Certains chiens sont plus ou moins « faciles » à gérer au niveau de leur comportement. Beaucoup de vidéos sur l’éducation positive existent afin de vous aider à apprendre certains éléments à votre chien. L’éducation positive consiste à renforcer les comportements de votre animal que vous appréciez, tout en réduisant passivement les autres. Votre vétérinaire ou un éducateur canin peuvent également vous donner de précieux conseils permettant d’éduquer votre animal. L’éducation positive est très appréciée par les chiens, surtout lorsqu’il s’agit de récompenser avec des friandises. En plus, cela crée des liens forts entre vous !

Ce qu’il faut retenir sur l’adoption d’un chien :

Adopter un chien est une décision à prendre après avoir mûrement réfléchi à toutes les conséquences sur votre quotidien. Savoir où prendre votre chien, comment préparer son arrivée et prendre soin de lui toute sa vie vous permet de vous projeter et, par la suite, de savourer chaque moment avec ce nouveau membre de la famille. Les parents comme les enfants ont un rôle à jouer lors de l’accueil d’un chien.