-50% sur votre première commande !

Les relations chiens/chats : meilleurs amis ou pires ennemis ?

Connus pour être les plus fidèles compagnons de l’homme, les chiens et les chats sont-ils si différents les uns des autres ? Si on les présente dans la culture traditionnelle comme des ennemis, où en sont vraiment les relations chiens/chats ?

Des comportements totalement opposés

Les relations sociales

Le chien, dit « Canis Familiaris », est une espèce sociale : il aime se joindre à ses congénères et est capable d’entretenir au sein de groupe des relations amicales parfois durables.

Le chat ou « Felix Catus » est quant à elle une espèce bien plus indépendante, même s’il retrouve ses congénères pour chercher de la nourriture ou un partenaire sexuel.

L’étude du chercheur Daniel Mills sur l’indépendance des chats

Le caractère indépendant des chats fascine si bien qu’il a fait l’objet de plusieurs études. L’une d’entre elles a été menée au sein de l’Université de Lincoln. Le chercheur Daniel Mills a analysé le comportement d’une vingtaine de chats dans des situations différents : lorsqu’ils étaient avec leurs maîtres, avec un inconnu et seuls. Il s’est avéré que l’animal n’a pas manifesté de stress ni d’anxiété en étant séparé de son maître. Son attitude est restée identique auprès de son propriétaire qu’auprès de l’inconnu, même si avec le premier, il s’est montré juste un peu plus bavard.

Le territoire de vie de mon chat est-il compatible avec celui de mon chien ?

Les comportements diffèrent également au niveau du territoire de vie : chez le chat, on parle davantage d’aire de vie, qu’ils va baliser grâce à des odeurs ou des marqueurs visuels (comme des traces de griffe au pied d’un arbre par exemple).

Ces marques ne suffisent parfois pas à intimider d’autres chats et des conflits de territoire peuvent alors avoir lieu

De son côté, le chien évolue dans un territoire généralement défini par son humain : il verra alors cet endroit comme son « coin à lui » et s’évertuera à le défendre, empêchant les intrus d’y pénétrer.

Des codes de communication différents

Les codes de communication chez le chat et le chien sont différents et peuvent même parfois s’opposer et susciter des malentendus : lorsque le chat remue la queue, il exprime hostilité et agacement, tandis que chez le chien, ce même mouvement est synonyme d’enthousiasme et d’envie de jouer.

Mais tout de même des petites ressemblances !

L’instinct de prédation

Même aimé et bien nourri, un chat domestique conservera toujours un instinct de prédation envers les oiseaux et petits rongeurs (qu’il ne consommera d’ailleurs que très rarement). Cet instinct se retrouve également chez le chien, souvent dans une moindre mesure. Un trait de caractère qui expliquerait peut-être l’intérêt des chiens pour les mollets humains.

La notion de hiérarchie

Cette notion est spontanément intégrée au mode de vie des chiens comme des chats, même si elle se nuance légèrement selon l’espèce. L’âge, le sexe et les ressources déterminent la hiérarchie chez les chiens sauvages tandis qu’elle est plus compliquée à déterminer chez les chiens domestiques. Chez les chats sauvages, ce sont les plus forts ou les plus âgés qui ont le plus souvent priorité pour la nourriture et la reproduction.

La cohabitation entre chien et chat

Même si les deux espèces présentent quelques similitudes, le chat n’a pas oublié que le chien était à l’origine son prédateur. Les envies de jeu du chien sont d’ailleurs souvent perçues comme des menaces de poursuite et peuvent susciter chez le chat une attitude méfiante voire agressive.

Quelques astuces pour faciliter la cohabitation entre chiens et chats :

  • Il peut être intéressant d’organiser une première rencontre olfactive avec une porte séparant le chien du chat. Cette technique permet aux animaux de se flairer sans se confronter physiquement dans un premier temps
  • Très important de séparer les gamelles : le chat se sentira davantage en sécurité si la sienne se trouve en hauteur, hors de portée du chien
  • Le chat doit avoir des espaces où il peut « échapper » au chien : en hauteur idéalement
  • Le chat est en général celui qui va donner le rythme à la relation : tant qu’il ne sera pas prêt à montrer patte blanche, le chien devra faire preuve de patience
  • Si le chien connait l’ordre « pas bouger« , c’est un grand plus car il permettra de ne pas imposer au chat de contact précipité et non consenti.

Malgré leurs grandes différences, l’entente entre chiens et chats n’est pourtant pas impossible. Elle demande cependant beaucoup de temps et de patience.

L’expression « Être comme chien et chat »

Le dicton populaire « Être comme comme chien et chat » signifie se disputer sans cesse.

La réputation de la haine réciproque du chien et du chat remonte au XVIème siècle car ils ont toujours été considérés comme des animaux ne pouvant pas vivre ensemble et ne pouvant pas se supporter. Par ailleurs à son origine cette expression française existait sous une forme plus ironique à savoir « être amis comme chien et chat« .

Ce n’est qu’au XVIIème siècle que cette expression française prend sa forme actuelle pour désigner des personnes qui ne peuvent se supporter ou se détestent. Il est à remarquer que cette haine est due autant à l’assonance des mots qu’aux mœurs des deux animaux.