-50% sur votre première commande !

Le Chien Viverrin - Chien ou raton laveur ?

Les particularités physiques du Chien Viverrin

Le chien viverrin est un représentant de la famille des canidés, mais n'est pas du genre Canis, comme les chiens domestiques que nous connaissons. Il n'est pas domestiqué et ressemble également plus à un raton-laveur, avec qui il partage de nombreuses caractéristique physiques :

Couleur : le Chien Viverrin possède un pelage blanc-gris et noir, avec un masque facial sombre. C'est d'ailleurs le seul canidé avec cette particularité faciale.

Poil : long et soyeux, très dense

Taille : entre 35 et 40 cm

Poids (en été) : Entre 4 et 6kg

Poids (en hiver) : Entre 5 et 10kg

Les origines et l'histoire du Chien Viverrin

Le chien viverrin est originaire d'Asie, plus particulièrement du Japon, de la Chine orientale et de la Corée. Il a été introduit dans l'ouest de l'URSS à partir de 1928, puis a progressivement fait son chemin plus au nord et plus à l'ouest. A l'époque, il était élevé pour sa fourrure, dont avait grandement besoin l'armée soviétique.

A l'heure actuelle, on en retrouve de la Suède aux Pyrénées Orientales dans la plupart des forêts du nord de l'Europe. Selon l'union européenne, il n'est pas considéré par comme espèce menacée, mais plutôt comme un nuisible invasif.

Le chien viverrin, ou Tanuki au Japon

Au Japon, d'où il est est originaire, on attribue au Tanuki des pouvoirs magiques. Il serait maître dans l'art du déguisement et pourrait prendre l'apparence de n'importe quel être vivant. On retrouve leur trace dans des contes Japonais datant du moyen-âge, dans lesquels ils sont souvent symboles de chance et prospérité.

Son importance dans la culture Japonaise se traduit jusque dans les jeux vidéos, notamment dans la saga Mario Bros. Dans Super Mario Bros 3, le plombier moustachu a en effet le pouvoir de se changer en Tanuki et de changer les objets en pierre.

L'espèce est également représentée dans Pompoko, un film du Studio Ghibli dans lequel l'espèce apprend justement à maîtriser l'art du déguisement.

Régime alimentaire et mode de vie

Le Chien Viverrin n'est pas un prédateur comme le loup et fait davantage dans l'opportunisme. Son régime se compose donc d'oeufs, insectes, rongeurs, voire même des grenouilles venimeuses, auxquelles il semble immunisé. Il n'est pas seulement carnivore, puisqu'il lui arrive également de se nourrir de baies ou de champignons.

Hibernation

Durant l'automne, le poids du Chien Viverrin peut être amené à doubler afin de stocker des graisses. En effet, c'est le seul représentant du genre Canidae à hiberner. Dépendant de la température, le stockage de graisses et le nombre de jours de repos peut être plus ou moins importants.

La vie sociale du Chien Viverrin

Le chien Viverrin est un animal plutôt solitaire, mais il n'est pas rare de le voir accompagné de quelques congénères. La structure familiale n'est pas aussi élaborée que chez le chien domestique ou le loup par exemple, alors le chien Viverrin reste souvent discret et seul.