-50% sur votre première commande !

Comment faire manger un chien difficile ?

Vérifier que chien difficile ne rime pas avec chien malade

En premier lieu, il convient de vérifier que votre animal ne souffre pas : un rendez-vous chez le vétérinaire s’impose. En effet, certaines affections de la bouche et du système digestif empêchent l’animal de se nourrir correctement, comme par exemple, des dents entartrées, ou des douleurs chroniques à l’estomac. Seul votre vétérinaire pourra faire les examens adaptés et soigner votre chien pour que celui-ci reprenne le goût de manger.

De plus, s’il se met subitement à ne plus vouloir manger, et qu’il présente d’autres symptômes comme de la diarrhée, des vomissements ou qu’il est moins joyeux que d’habitude, n’attendez pas avant de consulter un vétérinaire. Il ne faudrait pas passer à côté d’une urgence !

Plusieurs solutions pour transformer un chien difficile en chien gourmand

Votre chien est en bonne santé, mais il n’aime pas le contenu de sa gamelle ? Il existe de nombreuses solutions, que vous pouvez tester jusqu’à trouver ce qui convient le mieux à votre chien. Dans tous les cas, n’oubliez pas de lui laisser à disposition en permanence une gamelle d’eau, propre et fraîche !

  • Une gamelle propre dans un endroit propre

Préférez placer la gamelle de votre compagnon à quatre pattes dans un endroit calme, loin de tout passage. Il est important que le chien ne soit pas dérangé pendant son repas, pour son bien-être mais aussi pour la sécurité des personnes présentes. On veillera particulièrement à apprendre aux enfants à laisser l’animal tranquille, et éviter de le caresser ou prendre de la nourriture dans sa gamelle.

  • Instaurer une routine alimentaire

Gardez une certaine routine au moment du repas, surtout au niveau des horaires : les chiens sont des animaux d’habitude et un changement trop fréquent d’horaire ou de lieu de repas peuvent les perturber. Un animal anxieux peut ne manger qu’en présence de son propriétaire, ou au contraire seulement quand il n’y a aucun humain près de lui. Il convient de respecter ses besoins pour son bien-être et c’est à vous, en tant que parent, de les identifier grâce à de l’observation au quotidien.

Certains chiens aimeront grignoter un peu toute la journée, d’autres ont pour habitude de manger à heure fixe. Ce n’est pas un souci tant que votre chien consomme l’intégralité de sa ration journalière. Il a été montré que la digestion était meilleure si les repas étaient fractionnés, il est donc préférable de distribuer au moins trois repas par jour pour un chiot, ce nombre pouvant être diminué à deux lorsque le chien est adulte.

  • Faire de la gamelle un moment de fête

Certains chiens aimeront plus leur alimentation si celle-ci est distribuée sous forme de jeu. Vous pouvez trouver sur de nombreux sites internet ou en animalerie des gamelles ludiques, des balles à remplir de croquettes et à faire rouler, des jouets en plastique à remplir de pâtée. Certains jouets en plastique comme les Kong peuvent aussi être remplis d’un ingrédient dont votre bébé raffole. Sinon, pourquoi ne pas cacher les croquettes de votre chien dans une pièce et de l’envoyer les chercher comme s’il s’agissait d’un jeu de piste ? Ces jeux sont importants pour le bien-être de votre animal : ils l’occupent et stimulent ses fonctions cérébrales.

  • Humidifier les croquettes pour les chiens âgés

Il peut être difficile pour certains chiens, en particulier les plus âgés, de réussir à mastiquer leurs aliments. Vous pouvez essayer de mélanger les croquettes habituelles avec de l’eau tiède et de laisser reposer jusqu’à ce que le mélange refroidisse.Cela formera alors une sorte de pâtée plus facile à manger. N’oubliez pas de jeter ce qui n’a pas été consommé, au risque que les restes attirent les mouches et que cela ne soit plus du tout appétissant pour votre chien.

  • Les matières grasses, facteur d’appétence

Un des facteurs d’appétence dans les croquettes sont les matières grasses. Essentielles au bon fonctionnement des organes et à la bonne santé du chien, ces matières grasses sont présentes en plus ou moins grande quantité dans l’aliment. Les matières grasses rancissent assez rapidement : c’est pour cela qu’il faut veiller à jeter les aliments non consommés, et qu’il faut bien refermer le sac de croquettes après s’être servi, en chassant l’air contenu dans le sac. L’idéal est de mettre le sac de croquettes correctement fermé dans un conteneur hermétique, pour le protéger des nuisibles, à l’abri du soleil et de la chaleur.

Un taux de matière grasse trop bas (par exemple, dans les aliments « light » destinés à faire maigrir votre chien) peut expliquer que votre chien boude sa gamelle : il convient alors de proposer un autre aliment, un peu plus riche en graisses, mais en calculant bien sa ration avec votre vétérinaire pour favoriser la perte de poids. On recommande en général un minimum de 12% de matières grasses et un maximum de 20% pour une croquette de qualité, pour un chien en bonne santé sans pathologie particulière. Chez Japhy, selon les recettes, le taux de matières grasses est compris entre 13% et 16%.

  • L’importance de la transition alimentaire pour le chien

Trouvez l’alimentation qui correspond à votre chien ! Il n’existe pas de « croquette parfaite », la meilleure alimentation étant celle qui correspond aux besoins de votre animal tout en étant parfaitement tolérée. Lorsque vous changez d’alimentation, il est recommandé de faire une transition alimentaire sur plusieurs jours pour que le système digestif et le microbiote intestinal s’adaptent aux changements. Pour faire cette transition, vous pouvez mélanger l’ancien aliment et le nouvel aliment en augmentant petit à petit ses doses. Si votre chien présente des troubles digestifs, comme de la diarrhée ou des vomissements, ralentissez la transition.

Vous pouvez également rajouter des probiotiques (comme la levure de bière) dans la ration pour éviter ces désagréments. Un changement alimentaire trop rapide peut aussi pousser votre chien à bouder ses croquettes, une transition lente est donc préférable.

Retrouvez notre article sur Comment réussir la période de transition alimentaire de son chien ?

  • Varier la nourriture de son chien avec des aliments complémentaires

Certains chiens sont un peu capricieux et refusent de manger toujours la même chose. Vous pouvez varier les saveurs d’une même gamme, si votre chien le supporte. De plus, vous pouvez rajouter dans la gamelle des aliments appétents et bons pour sa santé comme des courgettes cuites ou du yaourt nature. Les courgettes cuites apporteront un sensation de satiété grâce aux fibres et permettront au chien de rester hydraté grâce à l’eau qu’elles contiennent. Le yaourt nature est riche en probiotiques, qui stimulent la flore intestinale et participent à une bonne digestion.

  • Changer de source de protéines

Votre chien n’aime pas ses croquettes au poulet ? Pas de panique, il existe plein d’autres sources de protéines aussi nutritives, comme le saumon ou le canard ! Il est important de regarder la composition de l’aliment que vous choisissez pour votre animal. La source de protéines animales doit être le premier ingrédient indiqué, signe qu’il est présent en plus grande quantité que les autres ingrédients dans l’aliment.