-50% sur votre première commande !

Comment bien choisir les friandises de mon chien ?

L’alimentation ultra saine pour chiens heureux

Créer le menu de mon compagnon
4.6/5 sur 4127 avis

Les pièges à éviter lors de l’achat de friandises

La plupart des friandises du marché sont produites pour paraître attirantes à l’humain qui va les acheter. Il faut faire très attention à la composition de ces friandises, souvent riches en céréales, avec des colorants, des arômes synthétiques et des conservateurs ajoutés. Ces aliments peuvent provoquer des problèmes de santé, comme des allergies alimentaires ou un surpoids.

Chez Japhy, même si le packaging est soigné pour l’humain qui les achète, nous avons fait le choix de bannir ces éléments, puisque nos friandises sont garanties sans céréales ni gluten et sont 100% naturelles : sans colorants, conservateurs chimiques, et sans OGM.

Attention, évitez de lui donner ce qui est pour nous une vraie sucrerie : le chocolat, toxique pour le chien, ou les bonbons, beaucoup trop riches en sucre. De même, évitez de distribuer les restes de tables, souvent trop gras et trop salés pour nos chiens. (voir notre article sur les 10 aliments toxiques pour les chiens)

Tout comme pour l’alimentation principale (croquettes, pâtée, etc.), on privilégiera également un taux de protéines élevé, car ne l’oublions pas, le chien est avant tout carnivore et a besoin d’apports réguliers en protéines pour maintenir sa bonne forme et garder un poids stable. Avec 30% de protéines et 10% de viande fraîche, les Petites Gâteries de Japhy contiennent également des plantes aromatiques aux multiples bienfaits.

Les friandises, une bonne récompense durant l’éducation du chien

Dans le cadre d’un apprentissage, la valeur de la friandise est préférable à sa quantité.

Les friandises sont souvent utilisées dans le cadre de l’éducation. Par exemple, pour apprendre la propreté à un chiot en le récompensant dès qu’il fait ses besoins à l’extérieur, ou pour apprendre un nouveau tour à un chien, en lui donnant la récompense quand il effectue le bon mouvement. Il est important de savoir que dans le cadre d’un apprentissage, la valeur de la friandise est préférable à sa quantité. Il est donc plus intéressant pour le chien d’avoir une petite gâterie qu’il n’a pas souvent, plutôt que plusieurs friandises moins appétentes. On pourra utiliser des aliments alternatifs comme des petits morceaux de fromage à pâte dure ou des saucisses de type Knack, ou bien des friandises directement achetées dans le commerce. Le but est qu’il ne se lasse pas des friandises, donc il faut toujours pouvoir proposer plusieurs sortes, avec des goûts et des textures différents. N’hésitez pas à tester plusieurs types de friandises pour trouver ce que le chien préfère ! Certains aimeront des friandises molles, surtout s’ils vieillissent et qu’ils ont mal aux dents. D’autres préféreront des friandises croustillantes. Tous les goûts sont permis !

Les os à mâcher, des extras vraiment adaptés ?

D’autres propriétaires utilisent des friandises pour occuper leur chien, lors d’une absence par exemple. On cherchera alors des friandises peu caloriques mais longues à déguster. Ce genre d’encas permet également au chien de mâcher, ce qui est très important pour son développement mental et sa bonne hygiène bucco-dentaire. On trouvera dans le commerce des os en peau pressée, assez durs, qui plaisent beaucoup aux chiens.

Malheureusement, ce genre de produit est le résultat de nombreux processus chimiques : la peau de bœuf utilisée est lavée, dégraissée, blanchie avec de nombreux produits comme de la soude ou de l’eau de javel, puis des colorants et des arômes y sont ajoutés.

Nous ne conseillons donc pas ces os à mâcher, mauvais pour la santé !

D’autres propriétaires préfèrent donner à leur chien de véritables os, comme des fémurs de bœuf, à acheter en animalerie ou à demander au boucher. Même si ces os occuperont votre chien longtemps, ils peuvent aussi le rendre très malade : en le croquant, votre chien peut se briser une dent, ce qui peut engendrer un abcès qu’il faudra faire traiter par un vétérinaire. De plus, un morceau avalé peut provoquer une obstruction intestinale, qui nécessitera certainement un traitement chirurgical et peut s’avérer bien plus grave. Enfin, l’os peut également occasionner une constipation, à cause de la poudre d’os qui s’en détache et qui est avalée.

Que peut-on alors donner pour occuper son chien et le laisser mâcher sans craindre un accident ?

Vous pouvez trouver en animalerie des bois de cerf, plus tendres que l’os, des cornes de bovins, des sabots de veau, en kératine, que votre chien pourra mâcher sans danger. Vous pouvez également, pour occuper votre chien, lui donner un jouet garni d’aliments appétents : par exemple, vous pouvez remplir un jouet creux de pâtée que votre chien devra lécher consciencieusement. Vous pouvez aussi faire votre pâtée vous-même, à base de croquettes ramollies dans de l’eau, de viande hachée, de yaourt ou de légumes en bouillie. Pour que votre jouet garni dure plus longtemps, n’hésitez pas à le laisser dans votre congélateur quelques heures : il sera d’autant plus difficile à vider.

Privilégier la proximité dans la provenance des friandises

De nombreux propriétaires souhaitent acheter pour leur chien des friandises plus naturelles, à base de viande séchée par exemple. Disponibles en de nombreuses saveurs, avec des prix plus ou moins élevés, il faut faire très attention à la provenance de ces friandises : en 2013, des produits de ce type avaient été retirés du marché américain après avoir causé la mort de nombreux chiens et chats. Ces friandises avaient toutes été fabriquées en Chine. Il faut donc privilégier des produits de qualité dont les ingrédients ou le pays de fabrication sont indiqués. Les recettes Japhy sont toutes Made In France, et ça compte aussi pour les friandises.

Vous pouvez également les faire vous-même, en achetant dans le commerce de la viande et du poisson du boucher ou du poissonnier, que vous découperez en fins morceaux avant de les faire sécher dans un four ou dans un déshydrateur. L’aliment n’est pas cuit mais déshydraté, c’est-à-dire que toute l’eau a été supprimée de la viande ou du poisson. Au four, il faut compter environ 12 heures à 40°C. Le déshydrateur étant moins gourmand en énergie, on préfèrera l’utiliser. Ces friandises se conservent à température ambiante, dans une boîte métallique qui laisse circuler l’air. Si vos friandises présentent des traces de moisissures, c’est que la déshydratation n’était pas assez longue !

Mon chien a des besoins particuliers : comment lui faire plaisir ?

Mon chien a des besoins particuliers : comment lui faire plaisir ?

Chaque chien a ses besoins qui lui sont propres et nécessite donc une alimentation adaptée. Les gâteries et récompenses ne dérogent pas à la règle, mais comment choisir ses friandises en étant sûr que son chien ne court aucun risque ?

Comment donner les friandises lors d’un traitement médical ?

Votre chien doit prendre un traitement quotidien et refuse de manger son comprimé en le recrachant systématiquement ? Vous pouvez le lui cacher dans une friandise molle, ou un morceau de fromage, pour que la prise du médicament soit un moment de plaisir ! Pour cela, préparez plusieurs morceaux de friandises, et cachez dans un des morceaux le comprimé. Commencez à distribuer les friandises de manière joyeuse, en donnant le morceau contenant le comprimé au milieu des autres : votre chien ne se rendra pas compte de la supercherie et sera très heureux de partager ce moment gourmand avec vous !

Quelles friandises pour un chien en surpoids ?

Votre chien est en surpoids et est suivi pour une perte de poids ? Vous pouvez quand même lui faire plaisir avec des extras adaptés. Par exemple, vous pouvez lui donner des morceaux de carottes crues ou cuites ou de pommes. Riches en eau et en fibres, ils apporteront une sensation de satiété tout en restant faibles en calories. Il faut faire attention à prendre en compte les friandises dans le calcul de la ration d’un chien en surpoids, car chaque calorie compte ! De plus, vous pouvez distribuer ces friandises de manière ludique, en les cachant dans des jouets ou en demandant à votre chien d’effectuer un tour avant de lui donner. Il sera donc obligé de réfléchir et de travailler pour l’obtenir.

Allergies alimentaires et intolérances : beaucoup de chiens concernés

Une autre situation fréquente est celle d’un chien ayant des intolérances ou des allergies alimentaires, qui se manifestent par des sensibilités cutanées ou des problèmes digestifs. Il faut faire attention à suivre un régime alimentaire strict, en apportant au chien uniquement des aliments qu’il peut digérer facilement.

La friandise la plus simple à donner est la croquette que le chien mange habituellement.

Si vous souhaitez lui faire plaisir avec un autre aliment, vous pouvez lui préparer de la viande ou du poisson cuits à la vapeur, déshydratés ou crus si vous êtes sûr de sa provenance et de sa fraicheur. Pour favoriser la bonne digestion de ce que vous allez lui préparer, prenez la même protéine que celle qu’il a l’habitude de manger dans ses croquettes (par exemple, du saumon s’il ne mange que des croquettes au saumon).

Enfin, une autre récompense qui apportera un bénéfice santé est le yaourt nature : riche en probiotiques, il apportera des bonnes bactéries aux intestins de votre chien, indispensables à sa bonne santé intestinale et à sa bonne digestion.