-50% sur votre première commande !

L'oignon pour chien : c'est bon ou pas ?

L’alimentation ultra saine pour chiens heureux

Créer le menu de mon compagnon
4.6/5 sur 4127 avis

L'oignon : c'est un grand "non"

L'oignon est, quelle que soit sa forme, toxique pour le chien. Crus ou cuits, émincés ou non, oignons blancs ou oignons rouges : ils peuvent causer beaucoup de tort à votre chien. Il est recommandé de porter une attention toute particulière lorsque vous donnez des plats des restes cuisinés avec des oignons. Même certains pots pour bébé en contiennent !

Comme d'autres aliments de la même famille comme l'ail, la ciboulette ou l'échalotte par exemple, l'oignon est toxique à partir d'environ 5 grammes par kilo de poids du chien. Pour un chien de 10 kilos environ, c'est donc l'équivalent d'un bulbe d'oignon entier !

Vous vous en doutez donc : il faut faire particulièrement attention si vous avez un chiot. Il faudra non seulement une plus petite quantité pour lui causer du tort, mais les conséquences pourront surtout être bien plus importantes sur son système digestif sur le long-terme.

Quels sont les symptômes ?

Si par mégarde votre chien en ingère autant, les symptômes peuvent apparaître entre 1 et 2 jours plus tard et peuvent se traduire de ces manières :

  • diarrhées et vomissements
  • urines foncées (rouge / marron), symptômes d'une anémie.
  • des muqueuses (gencives) pâles
  • difficultés à respirer
  • Baisse d'entrain pour se nourrir et perte de poids

Evidemment, personne ne veut ça, alors veillez à bien cacher tous les oignons à portée de votre chien, même les plus petits morceaux !

Certains chiens comme l'akita inu, le bouledogue français ou encore le staffie peuvent avoir des difficultés à digérer certains aliments, alors l'ingestion d'un oignon peut avoir des conséquences encore plus regrettables que chez d'autres chiens.

Mon chien a quand même réussi à en manger, que faire ?

Parfois, même avec toute l'attention et la bonne volonté du monde, on ne peut pas rivaliser avec l'agilité et la détermination de nos chiens et chats quand ils ont faim. S'ils arrivent à en chaparder, il n'y a qu'une solution.

Contacter, puis aller voir un vétérinaire

Dans un premier temps, si vous constatez les symptômes vus auparavant ou que vous savez que votre animal a consommé de l'oignon, il est très important de contacter votre vétérinaire dès que possible. Ce n'est sûrement ni la première, ni la dernière fois qu'il rencontre un cas d'empoisonnement, alors n'hésitez pas une seconde !

Evidemment, le mieux reste de vous rendre sur place afin que votre chien reçoive un traitement approprié et pour vous assurer que sa santé ne soit pas en danger.

Est-ce le cas pour tous les plants exhausteurs de goût ?

Non. Tous ne sont pas nocifs pour la santé de votre chien. On peut notamment donner l'exemple du thym, du romarin, du persil et du basilic, qui ne lui feront aucun mal. Ce qu'il faut noter, c'est que toutes les plantes du genre "allium, comme l'échalote, l'ail, les poireaux ou la ciboulette, sont toxiques.

Ces dernières contiennent en effet des substances et composants soufrés considérés comme du poison pour leur estomac.

De manière générale, les fruits et légumes sont dépourvus de gluten, ce qui est très intéressant dans le cas où votre chien a cette intolérance. Néanmoins, on ne peut pas tout donner sous le simple prétexte que "c'est sans gluten". Beaucoup de fruits, légumes et aliments en général sont toxiques, comme le chocolat, le raisin ou le café. L'oignon est donc à ajouter à la liste.

En résumé : oignon ou pas oignon?

L'oignon est très nocif pour le chien. C'est une plante capable de causer la destruction des globules rouges transportant l'oxygène. C'est ce que l'on appelle communément une anémie.

Pour un chien de 5kg, un demi-oignon devrait être suffisant pour l'apparition des premiers symptômes. Attention donc lorsque vous en cuisinez !

A noter que la confiture d'oignon, oignon blanc, oignon jaune et oignon rouge causeront quoi qu'il arrive une intoxication. Si vous souhaitez faire plaisir à votre chien, privilégiez plutôt des crudités qui apporteront vitamines et antioxydants, comme la carotte ou la betterave, ou penchez-vous plutôt sur des fruits comme la fraise ou la framboise !