-50% sur votre première commande !

Nos conseils pour que votre chien devienne sociable

En quoi consiste la sociabilisation du chiot ?

Comme chez les humains, il est très important pour un chien d’apprendre à se sociabiliser dès le plus jeune âge. C’est au début de sa vie que ses expériences vont façonner sa personnalité. Cela permet, lorsqu’il grandit, qu’il soit agréable à vivre avec les étrangers, animaux comme humains, et qu’il soit à l’aise dans les endroits où il y en a (dans les parcs, chez le vétérinaire, etc.)

La socialisation du chiot peut se décomposer en deux étapes primordiales : tout d’abord, au contact d’autres chiens plus âgés, le chiot va très vite se rendre compte qu’il ne va pas pouvoir faire ce qu’il veut. La force et l’expérience des chiens plus vieux vont lui apprendre à se canaliser auprès d’eux.

Pour ce qui est de son rapport à l’humain, il doit être établi dès les premières semaines. Le chiot doit apprendre rapidement ce qui est autorisé ou non, sinon il ne respectera pas ces règles en grandissant.

A quel âge commencer la socialisation de son chien ?

Entre 3 semaines et 3 mois environ, les cellules nerveuses du chiot doivent être stimulées pour qu’il assimile un grand nombre de bruits, objets, endroits, etc. S’il n’a pas été habitué tôt, il sera plus frileux à sortir de sa zone de confort, ne se sentira bien qu’auprès de son humain et ne s’éloignera pas de ses repères.

On a souvent l’idée qui circule qu’un chiot doit éviter le contact avec ses semblables tant qu’il n’est pas complètement vacciné (donc avant 4 mois environ), mais c’est une erreur de l’isoler durant la période pendant laquelle il est le plus important pour lui de faire des rencontres.

Le risque, c’est d’avoir un chien qui, en grandissant, sera effrayé par des bruits anodins et presque tout ce qu’il ne connait pas. Dans les cas extrêmes, on peut avoir des chiens qui semblent avoir perdu le goût de vivre et qui donnent l’impression d’être tristes (ce qui se passe bien souvent pour ceux ayant passé une partie de leur vie en refuge).

Les bonnes pratiques pour que votre chiot devienne sociable

Une bonne pratique peut consister à lui faire rencontrer d’autres chiens (que vous connaissez et vaccinés). Cela permet au chiot de jouer avec eux et d’apprendre à se canaliser. Lorsqu’il sera amené à rencontrer d’autres chiens, il est important de ne pas être trop protecteur. Si vous le prenez dans vos bras à chaque fois qu’il croise un de ses congénères, vous lui apprenez à en avoir peur. Il viendra donc toujours se réfugier auprès de vous.

Il est important de noter que ce travail de sociabilisation, s’il n’est pas fait dans les premiers mois de sa vie, est compliqué (mais pas impossible) à rattraper lorsque le chien devient adulte !

En résumé, chez les humains comme chez les chiens, faire des rencontres est très important pour être heureux. Et puis qu’on se le dise, quand on va vers un chien pour lui faire des papouilles, c’est quand même plus appréciable de ne pas se prendre un gros râteau !