-50% sur votre première commande !

Croquettes pour chat stérilisé

L’alimentation ultra saine pour compagnons heureux

Créer le menu de mon compagnon
4.6/5 sur 4411 avis

Aujourd’hui, on estime que trois chats sur quatre en France sont stérilisés. Cette opération, habituellement effectuée vers l’âge de six mois, a tendance à grandement simplifier la vie du maître : un chat stérilisé est plus calme, moins fugueur, ne ressent plus le besoin de marquer son territoire à coups de griffes ou d’urine… Cependant, la stérilisation change le métabolisme du félin, nécessitant d’adapter son régime alimentaire pour le garder en bonne santé et répondre à ses besoins nutritionnels. Voici donc les principaux éléments à connaître.

Quels changements après la stérilisation ?

Des besoins énergétiques réduits

Le principal changement pour un chat castré est celui de son activité physique, qui va aller en diminuant. Ce facteur couplé à la diminution des hormones sexuelles du félin – jouant habituellement un rôle dans la régulation de son appétit et de son taux métabolique – a un résultat clair : à profil équivalent, un chat castré a des besoins énergétiques de 20 à 30 % moins élevés que ceux d’un animal n’ayant pas été stérilisé.

Des risques de calculs rénaux

De plus, un chat stérilisé connaît une modification de son appareil génito-urinaire, pouvant déboucher sur l’apparition de calculs rénaux si les aliments qui lui sont donnés sont mal adaptés à son nouveau métabolisme. Dans les cas les plus graves, des cystites chroniques ou une obstruction de l’urètre ne sont pas à exclure.

Comment nourrir mon chat stérilisé ?

Quels changements dans l’alimentation du chat stérilisé ?

Bien que les besoins en énergie d’un chat stérilisé aient baissé, il ne suffit pas de réduire sa consommation de nourriture pour satisfaire ses besoins. En effet, même si ses besoins en calories sont moins importants qu’auparavant, votre félin continue à avoir besoin d’apports importants en nutriments et vitamines. Une simple diminution de sa ration risquerait donc de créer des carences alimentaires pour votre matou. Un chat stérilisé va avant tout avoir besoin :

La présence d’additifs comme la L-carnitine peut également grandement profiter au chat, car l’aidant à éviter le surpoids. Enfin, veillez à toujours avoir une gamelle d’eau fraîche pour votre matou, une bonne hydratation restant le meilleur moyen de prévenir calculs rénaux et infections urinaires.

Comment réussir la transition alimentaire de mon chat ?

Le chat est généralement réfractaire à tout changement dans son alimentation, il peut donc être délicat de le convaincre d’accepter ses nouvelles croquettes. Il faudra donc procéder par étapes, en mêlant ancienne et nouvelle recette, en augmentant progressivement la proportion de cette dernière au détriment de la première. Comptez 8 à 10 jours pour une transition en douceur.

Mieux vaut également éviter les friandises pour chat pendant cette période.

Quelles précautions à prendre pour un chat stérilisé ?

Une pesée régulière

Les seize semaines suivant la stérilisation sont les plus importantes. En effet, les ajustements hormonaux du félin font augmenter sa faim alors même que ses besoins en énergie diminuent ! Ce phénomène finira par se réguler de lui-même si le poids du chat ne monte pas, mais les kilos pris pendant cette période risquent d’être difficiles à perdre.

Durant cette phase, il est donc fortement conseillé de peser régulièrement son animal de compagnie – idéalement une fois par mois. Prenez également contact avec votre vétérinaire pour une ou deux visites de contrôle du poids.

Stimuler l’activité physique

Plus que jamais, un chat récemment stérilisé va avoir besoin de se dépenser. Si l’idéal reste d’avoir accès à un jardin, un arbre à chat ou des jouets peuvent lui permettre de bouger en intérieur. Même un carton ou une boulette de papier peuvent suffire au bonheur de votre boule de poil ! Essayez simplement de prévoir quelques sessions quotidiennes de 5 minutes pour lui permettre de garder un bon niveau d’activité physique.

Quel type de croquettes pour un chat stérilisé ?

Les croquettes avec une haute teneur en viandes sont fortement recommandées, des protéines de qualité permettant de rassasier le chat sans pour autant nécessiter des quantités importantes. Dans la mesure du possible, essayez d’éviter les sous-produits de mauvaise qualité comme les farines animales.

Les croquettes sans céréales pour les chats - et donc sans gluten - sont également conseillées. En effet, les glucides ont tendance à contenir de l’amidon, difficile à digérer et limitant la valeur nutritive de la croquette. Elles peuvent aussi entraîner un risque de maladie du foie en quantité trop importante, du fait de la possible présence de mycotoxines et/ou moisissures.

Les croquettes Japhy sont préparées sans gluten ni céréales, avec un taux élevé de viande, et le tout sans aucun colorant ou OGM. Que votre chat soit amateur de poulet, de dinde, de pintade, de maquereau, de hareng ou de cabillaud, les croquettes pour chat Japhy répondent à tous ses besoins spécifiques alimentaires.

Où me fournir en croquettes pour chat stérilisé ?

Bien qu’il soit toujours possible de se fournir en aliments pour chat au rayon pet-food de votre supermarché local, il risque d’être difficile d’y trouver une recette correspondant parfaitement aux besoins de votre boule de poil. C’est pourquoi nous vous conseillons plutôt d’avoir recours aux sites spécialisés permettant de personnaliser la recette en fonction de son profil nutritionnel.

Où trouver les produits Japhy ?

Chez Japhy, nous vous proposons de créer le profil de votre chat afin de connaitre ses besoins. Notre algorithme lui prépare ensuite un menu adapté pour qu'il soit en pleine forme et en bonne santé !

La quantité de croquettes chat est adaptable aux envies et besoins de votre animal. Nous pouvons vous livrer chaque mois directement à domicile. Si vous êtes intéressés, notre offre découverte contient l’équivalent de deux semaines de repas pour votre chat et est à -50 %. Comme ça, vous pouvez voir si votre chat se régale à moindre coût !