Se cultiver

Les races de chiens d’arrêt

Vous avez sûrement déjà entendu parler des chiens d’arrêt, mais savez-vous exactement d’où vient l’expression ? Dans cet article, on va voir quelles sont les particularités de ces chiens, et qui sont leurs représentants…

Des chiens de chasse

@engelsksetter_com

L’origine du nom « chien d’arrêt » vient de leur nature de chien de chasse. Lorsqu’un gibier est chassé, le travail du chien d’arrêt consiste à le traquer, puis l’arrêter. Au départ, le chien détecte une émanation. A partir de là, il va suivre cette piste au trot ou au galop (tout dépend de la race). Une fois assez proche du gibier, il s’arrête à une distance à laquelle il ne se fera pas repérer pour indiquer au chasseur où il se trouve.

Les chiens d’arrêt consistent le groupe n°7 de la classification FCI (Fédération Cynologique Internationale).

Les représentants

Dans cette famille des chiens d’arrêt, on compte notamment la plupart des griffons, les braques ainsi que les épagneuls.

Les épagneuls

L’épagneul breton

@bjorn_spanielbreton

Très affectueux, docile et sportif, l’épagneul breton est taillé pour une vie à la campagne ou dans un grand espace.

L’épagneul picard

@wildtrails_

Délaissé au profit de races anglaises en dehors de la France, l’épagneul Picard est néanmoins toujours bien présent chez nous et dans sa région d’origine.

L’épagneul français

@lux.epagneulfrancais

Tout comme l’épagneul Picard, il a été délaissé au siècle dernier au profit de profils plus rapides comme le setter anglais, ce qui rend la race plus rare à trouver aujourd’hui.

Les braques

Parmi tous les chiens d’arrêt, les races allemandes et principalement les braques sont les plus polyvalentes. En effet, elles sont capables de chasser les petits gibiers comme les animaux plus imposants.

Le braque de Weimar

@fellfreundschaften

Il s’agit de la race de Braque Allemand la plus ancienne. On raconte qu’à l’origine, ses ancêtres avaient été ramenés en Europe par Louis IX après un voyage en Palestine.

Le braque français

@jp_gsp

On distingue en fait deux races de braques français : le braque de type Gascogne et le braque de type Pyrénées. Autrefois, il était simplement appelé « Braque du Pays« .

Le braque allemand

@gsp_universe

On en parlait plus haut, sa polyvalence fait de lui l’un des meilleurs chiens d’arrêt et de chasse en général.

Le griffon à poil dur

@griffandgab

Intelligent et très affectueux, il n’a pas peur des étrangers. En plus, sa moustache et sa barbe lui donnent un air très raffiné, et ça c’est classe !

Les setters

Le setter irlandais

@johnnieandjolene

Ils ont failli disparaître, mais grâce à un groupe d’éleveurs passionnés, il reste aujourd’hui assez de membres pour que la race perdure !

Le setter anglais

@engelsksetter_com

Si l’humain pouvait convertir l’énergie d’un chien en électricité, le setter anglais sauverait sûrement à lui seul la planète du réchauffement climatique. Plus sérieusement, il faut à cette race un grand espace ou au moins un jardin à disposition pour se défouler.

Le pointer

@rogue.and.oakley

Il s’agit d’une race très appréciée partout dans le monde, et pour cause : c’est l’un des chiens les plus doux, gentils et affectueux, que ce soit avec son maître ou des étrangers.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :